La démigration, c’est quoi ?

Démigration est un néologisme[1] dont nous revendiquons la paternité.

La démigration, c’est :

  • Promouvoir le retour au sein de leur culture ou de leur pays d’origine des populations vivant chez nous et que rien n’aurait dû faire venir, ou naître en France.
  • Organiser et financer un départ massif, digne, de millions d’êtres humains afin de redonner un sens réel à leur existence.
  • Aider financièrement et directement les démigrants durant les quatre années qui suivront leur départ.
  • Contribuer à l’installation des démigrants dans leur pays d’origine – légal ou culturel – par des aides massives aux pays les recevant.
  • Accroître, dans les pays recevant des démigrants, notre présence dans les domaines éducatifs, écologiques et culturels.
  • Donner une chance à notre culture et à celles des démigrants de reprendre un cours naturel, sans contrainte, ni exclusive, ni rejet.

La démigration c’est très clairement un plan explicite et public pour le départ d’au moins 5 millions de personnes vivant actuellement sur le territoire français.
De tels mouvements ont déjà eu lieu avec succès par le passé, dont notamment deux il y a moins de 50 ans : l’un approuvé par la majorité des Français en 1962, l’autre par Gandhi et l’ONU en 1947 (Voir Démigrations du XXème siècle)

La démigration se fonde sur des préceptes moraux et poursuit un but culturel[2], les arguments économiques n’interviennent que comme des conséquences et non comme justification[3].
L’immigration incontrôlée et folle où nous ont conduits des dirigeants incapables ou traîtres représente un danger mortel pour notre société, c’est à ce titre que la légitimité – celle de la survie – de la démigration est indiscutable.

Il s’agit aussi d’un plan de développement de l’Afrique (notamment) au travers de plusieurs leviers :

  • Financier direct : Dotation de Retour et de Développement (DDR)
  • Financier indirect : Salaire de Démigration et de Développement (SDD)
  • Educatif
  • Humain : retour de compétences
  • Politique : poids sociologique des démigrés habitués à une société libre et qui fonctionne

D’autres régions du monde ayant connu des phénomènes migratoires considérables et incontrôlés, faisant apparaître des différentiels culturels importants entres les populations émigrées et hôtes pourraient envisager aussi une démigration.

1/ Le mot existe en anglais, demigration, sans accent, mais il n’a pas du tout le même sens. Il s’agit d’un terme technique informatique : Moving data from the secondary, slower and less-expensive storage system to the faster, main storage system for immediate access. (transférer des données depuis un système de stockage annexe, lent et peu coûteux, vers le système de stockage principal, beaucoup plus rapide, afin de permettre un accès immédiat).
2/ c’est pour cela que nous incluons dans la démigration toutes les populations afro-musulmanes, que ses membres aient ou non la nationalité française
3/ l’idée archifausse que l’immigration « nous rapporte », « qu’ils travaillent pour nous » etc. est intéressante parce que si elle était vraie elle serait une acceptation d’une forme d’exploitation, d’esclavagisme, bravo les beaux esprits !

Une Réponse to “La démigration, c’est quoi ?”

  1. Pierre O. Says:

    Wouahhh! Je peut pas croire depuis le temps que je me renseigne sur l’islam ne jamais avoir entendu parler de démigration. Je comprend que les tenant du politiquement correct et les gogochaux bisounours ne soient pas interresés. Mais comment se fait-il que les autres n’échangent aucunes information a ce suget? Je trouve le concept absolument génial. C’est ce que certains qualifie de situation gagnante-gagnante ( win-win situation). Je vient juste de faire connaissance avec votre site. Plein de bonne informations, plein de bon sens, éclairant et positivement critique.

    Je m’apelle Pierre O. et je suis résident du Québec. Je suis actuellement a l’élaboration d’un site ou d’un blogue réservé au problème inimaginable posé par l’islam. Je mêt problème au singulier et islam avec un petit i pour bien montrer de quel bois je me chauffe.

    Je vous demande sans vergogne de bien vouloir me laisser non seulement m’inspirer de vos écrits mais de vous citer a qui mieux mieux dans ce futur cite. [Vous pouvez tout recopier si cela vous chante, c’est librement reproductible.]

    Je dois toutefois vous avouez que je me propose d’être un peu moins tendre que vous l’êtes. Je suis un grand fan de Pat Condell et je ne vais pas mettre des gants blancs pour dire ce que j’ai a dire. Cela fait d’ailleur partie de mes problèmes retardant ma mise en ligne.

    Je n’ai pas peur des gens stupides ou non qui vont me lire et me menacer de tout ce que vous savez. Toutefois je doit être prudent et ne pas faire en sorte de me rammasser en prison le même jour que je mêt mon site en ligne. Cela prendra le temp que cela prendras…

    Je dispose de moyen financier plus que limités et je vais avoir besoins de véritable soutient juridique. Alors pour le moment j’accumule et me renseigne.

    Merci pour votre travail! Ne lachez pas!

    Pierre O.
    le meilleur moyen pour connaître l’avenir. C’est de le creer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :