Mesures d’accompagnement

Lois extrêmement fermes sur la laïcité dans tout l’espace public français :

  • Interdiction de tous signes distinctifs religieux ou culturo-ethniques dans toutes les enceintes publiques[1] sauf une liste publiée par chaque préfet
  • Interdiction de toute référence religieuse ou raciale dans les mouvements politiques ou dans les associations recevant des financements publics
  • Interdiction de toute adaptation réglementaire ou légale à des contraintes d’ordre religieux ou culturo-ethnique
  • Interdiction du financement public de toute traduction linguistique de documents ou d’actions publiques[2]
  • Suppression de toute subvention à des associations confessionnelles[3]
  • Retour à une interdiction réelle du financement public, direct ou indirect, des lieux de cultes
  • Interdiction du financement étranger, direct ou indirect, des lieux de cultes
  • Répression des fraudes dues à la polygamie déguisée en concubinages multiples
  • Aggravation des peines[4] concernant les mutilations rituelles, y compris celles ayant eu lieu hors du territoire français mais dont les auteurs ou les victimes sont présents en France
  • Criminalisation des mariages rituels et des conversions forcées
  • Contrôles stricts des obligations sanitaires concernant la production et la distribution de produits alimentaires « religieux »
  • Mise en examen systématique des autorités ne respectant pas ces dispositions

Lois extrêmement fermes sur la présence des étrangers :

  • Contrôles renforcés, peines aggravées, application systématique des condamnations concernant le travail clandestin
  • Accueil et transport d’étrangers irréguliers requalifiés et aggravés
  • Possibilité d’expulsion immédiate de tout étranger participant à une manifestation sur la voie publique
  • Possibilité d’expulsion de tout étranger condamné pour des crimes ou délits
  • Interdiction d’arborer des drapeaux étrangers sur la voie publique[5]
  • Expulsion immédiate et reconduite à la frontière d’étrangers irréguliers sans appel et de droit à la simple requête de l’autorité préfectorale

Restriction des aides publiques aux étrangers :

  • Suppression de toutes les aides aux étrangers en situation irrégulière
  • Suppression de toute subvention à des associations dont le but favorise la venue ou le maintien en France de ressortissants des pays de la liste [6]
  • Suppression des prélèvements et des prestations familiales[7] pour les étrangers des pays de la liste.

Autres dispositions d’accompagnement devant être prises[8]

  • Abrogation des lois dites mémorielles ou victimaires
  • Refus de toute ingérence juridique étrangère ou internationale concernant les étrangers présents sur le sol français
  • Suppression des adaptations arbitraires et circonstancielles des contenus et exemples scolaires[9]
  • Abrogation des dispositions de discrimination positive imposées par le CSA
  • Dissolution de la HALDE et abrogation de toutes ses décisions
  • Création d’un musée de la colonisation, et d’un centre de recherche associé
  • Dispositions d’incitation nataliste et familiale réservées aux citoyens français
  • Vérification des conditions d’obtention de la nationalité française, actions en déchéance engagées pour tous cas litigieux ou pour des individus indignes ou trop éloignés de notre civilisation
  • Campagne d’occidentalisation des prénoms et noms de tous les citoyens français d’origine étrangère le souhaitant
  • Plan national de formation au français et à la civilisation française[10] pour toute personne d’origine étrangère établie sur notre sol[11], citoyenne française ou désireuse de le devenir
  • Rétablissement de la conscription pour un service national, civil ou militaire[12].

La France doit sortir de sa torpeur suicidaire, elle doit, explicitement, cesser d’être accueillante pour des pratiques culturelles ou sociales en contradiction avec son droit, ses traditions et ses intérêts.

1/ y compris stades et jardins publics
2/ hors éducation et travaux scientifiques
3/ ou pseudo-culturelle à argument religieux ou ethno-culturel
4/ sans prescription
5/ hors autorisation préfectorale
6/ hors cadre curatif ou scolaire
7/ hors sécurité sociale et droits acquis en matière de retraite et assurance chômage
8/ un site sera ouvert prochainement
9/ et retour a un enseignement de l’histoire nationale chronologique et factuel
10/ linguistique mais aussi culinaire, historique, artistique
11/ un examen probatoire pouvant déterminer les conditions de séjour
12/ réduit au temps d’instruction

3 Réponses to “Mesures d’accompagnement”

  1. Quel beau rêve !!!

  2. yaacov jacques Says:

    un site extraordinaire

  3. yaacov jacques Says:

    extraordinaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :