Inversement de la tendance, Harraga Europeens partent vers l’Algerie

[notes :
1- il faut dire « inversion d’une tendance » et non pas « inversement d’une tendance ». Inversement signifie « D’une manière opposée ». De même il faut dire « Des Harraga Europeens partent », avec en plus un é à Européens
2- un harraga est un immigré clandestin]

La crise et le chômage qui sévissent dans de nombreux pays d’Europe et notamment ceux de la rive sud-Ouest, plus proche de nous donnent naissance et accentuent un nouveau phénomène de harraga .

Les services des gardes cotes de la marine nationale [note : algérienne] interviennent maintenant en haute mer soit pour sauver ,soit pour arrêter des harraga d’un nouveau genre. Ils viennent pour l’essentiel de l’Espagne où de l’Italie pour rejoindre les côtes algériennes à la recherche d’emplois qu’ils ne trouvent plus chez eux.

Ils est vrai que les différents plans de développement nationaux lancés depuis suscitent certaines tentations et certains appétits chez de nombreux travailleurs étrangers en quête d’emploi.

Il est tout aussi vrai que l’inversement de cette tendance a de quoi interpeler les pouvoirs publics sur la nécessité de révision de la politique en matière d’emploi,de main d’oeuvre et d’immigration étrangère, capable de répondre favorablement à nos aspirations de croissance.

De nombreux secteurs restent sous encadrés ou ne trouvent pas la main d’œuvre nécessaire pour réaliser leurs projets par manque de bras comme pour le bâtiment et les travaux publics et très prochainement pour l’agriculture ou les différents plans de grands transfères hydrauliques,de construction de barrages et l’irrigation de centaines de milliers hectares imposeront une nouvelle vision et une nouvelle approche pour assurer une viabilité à ces périmètres employeurs d’imposants moyens et surtout d’une main d’oeuvre introuvable en nombre et parfois en qualité sur le marché national.

La stabilité,les signes macro-économiques de relance, la disponibilité de fonds, les perspectives nouvelles font de l’Algérie un pays émergeant,un nouvel Eldorado où beaucoup rêvent d’y aller pour trouver un emploi ou de s’y installer.

L ’Algérie, pays de forte tradition migratoire qui enregistre des millions de ses compatriotes travailleurs à l’étranger dira certainement « Bienvenue à ces émigrés » en réponse à certaines dérives d’hommes et de politiques Européens qui en en fait leurs thèmes centraux de débat, d’invectives et de dénonciation alors que pour ce qui nous concerne,notre pays a cessé volontairement l’envoi de sa main d’oeuvre à l’étranger depuis 1973 .

Le cas des Harraga Européens est rapporté par plusieurs titres de la presse nationale et confirmé par les interventions de gardes côtes algériens.

http://www.setif.info/article6478.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :